Apprendre une leçon.
 
 
 

Pour apprendre dans de bonnes conditions, il faut :
 

  • avoir écouté et participé en classe lors de la leçon,
  • l’avoir comprise et copiée correctement,
  • connaître le sens des mots utilisés,
  • être dans le calme et le silence pour pouvoir se concentrer,                       
  • être bien installé dans un endroit suffisamment éclairé,
  • avoir le matériel nécessaire à disposition.
 

Comment faire pour apprendre ?

Une poésie ne s’apprend pas de la même façon qu’une leçon de mathématiques ou d’histoire.
 
Il faut commencer par repérer :

  • ce qui est à savoir par cœur,
  • les idées générales de la leçon.
     
    Il y a différentes méthodes pour apprendre :
     
  • lire plusieurs fois à voix haute ou « dans sa tête » la leçon.
  • cacher des parties du texte et les deviner,
  • se poser des questions sur ce qu’on a lu,
  • recopier plusieurs fois certains passages ou simplement les informations importantes,
  • mémoriser lignes par lignes ou paragraphes par paragraphes,
  • fermer les yeux et essayer de « revoir » la leçon.
 
Comment vérifier que l’on sait sa leçon ?

 
  • réciter à quelqu’un,
  • réciter à soi – même « dans sa tête » ou à voix haute,
  • s’enregistrer et s’écouter au magnétophone,
  • se faire questionner,
  • écrire tout ce que l’on a retenu de la leçon, refaire les schémas,
  • expliquer la leçon à une autre personne.


 
Quelques petits conseils :
 
Il est bien d’apprendre sa leçon sur plusieurs jours et de la relire le soir juste avant de s’endormir.
Il est possible d’utiliser des moyens mnémotechniques.
Lorsque l’on apprend, on peut s’imaginer en train de réciter en classe ou réfléchir à ce que pourrait être l’évaluation.
Une bonne attention en classe permet de bien comprendre la leçon et de l’apprendre plus facilement.
Il faut mémoriser l’orthographe des mots importants ( les photographier, les épeler, les réécrire ).
 
Ne te décourage pas trop vite ! Si tu n’arrives pas à  « retenir tout de suite », avec le temps cela ira. La mémoire, c’est comme un muscle, plus on s’entraîne et plus il devient fort, vif et rapide !
 
                                                                                                                                               Bon travail !

 
 


 

Après une journée en classe...

 
 
Prends quelques minutes pour :
 

 

  • Faire le point sur ce qui a été travaillé en classe (Dans ta tête ou sur une feuille, un cahier).
  • Faire le point sur ce que tu as réussi, ce que tu as appris.
  • Faire le point sur ce qu'il te faut retravailler.
  • Repérer tes difficultés, en parler autour de toi (Qu'est-ce que tu n'as pas compris et pourquoi ? Recherche qui peut   
    t' aider : le maître, tes parents, ta soeur, ton frère, un élève de ta classe...).
  • Connaître tes méthodes de travail et les améliorer (Comment fais-tu pour apprendre une leçon, faire un exercice ? Es-tu    
    efficace dans ton travail ? As-tu une bonne organisation ?...). 
  • Voir l'évolution de ton travail (As-tu fait des progrès ? Quels sont tes points forts et tes points faibles ? Fixe - toi des objectifs...).
     

Petits conseils :
 

 

  • Pense à regarder ton journal de classe (pour le lendemain mais aussi pour les autres jours de la semaine),
  • pour travailler, tu dois t'installer dans un endroit calme et bien éclairé,
  • prends bien le temps de relire la consigne avant de commencer un exercice,
  • utilise le dictionnaire si tu ne comprends pas certains mots,
  • prépare le soir tes affaires du lendemain pour ne rien oublier (fiches à faire signer, matériel à prendre...),
  • note sur un papier ce que tu n'as pas compris pour demander au maître,
  • prends le temps de parler avec ta famille de ce que tu as appris à l'école,
  • pense à ranger de temps en temps ton cartable, ta trousse....
  • pense à préparer tes contrôles et examens suffisamment tôt à l’avance et n’attends surtout pas le jour avant, il serait déjà trop tard !
 
 
 
Le travail à la maison.
 
 

Ce que votre enfant doit faire : le travail qui est noté dans son journal de classe: lecture, mots à apprendre, leçons d’éveil, corrections, exercices, recherche de documentation, ...

 

Ce que votre enfant peut faire :
 

  • écrire « librement » un texte ou lire (ne pas le forcer mais l'inciter, l'encourager).
  • faire le point sur ce qu'il a appris en classe, sur ce qu'il a compris et ce qu'il n'a pas compris.
  • ranger ses classeurs, sa trousse, corriger ses cahiers, refaire un exercice raté, mettre des œillets à toutes ses feuilles, compléter les tables des matières, ...


Comment aider votre enfant :

 

  • En essayant de lui donner le goût de lire, d'écrire, de faire un travail soigné...
  • En l'encourageant et en l'aidant à apprendre ses mots en orthographe, ses leçons,…
  • En lui demandant de vous raconter ce qu'il a fait à l'école, de vous expliquer ce qu'il a compris.
  • En n'essayant surtout pas d'anticiper sur ce qui est fait en classe.
  • En n'hésitant pas à prendre rendez-vous avec l’instituteur par l’intermédiaire du journal de classe.
  • En l’encourageant à travailler seul tout en vérifiant le résultat du travail terminé.
  • Aider son enfant passe surtout par des activités permettant de donner du sens aux apprentissages de l'école et de les réinvestir (faire les courses, la cuisine, discuter, lire une affiche, responsabiliser son enfant, mettre à sa portée des livres...).
  • Pensez que 6 heures de classe, c'est déjà beaucoup pour des enfants de cet âge, et que trop vouloir en faire risque d'être plus nuisible qu'utile.
  • Lorsqu'un travail doit être fait, il est écrit dans le journal de classe. Si rien de particulier n’est noté, l’enfant ne peut pas se permettre de dire : «  Aujourd’hui, je n’ai pas des devoirs, je ne fais rien ! ». Qu’il consacre ¼ d’heure à  relire une leçon, à préparer l’étude d’un futur contrôle, à ranger ses fardes, mettre des œillets à ses feuilles, …
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement